Le 30/06/2021, les heures de DIF seront PERDUES ! Contactez-nous !

juin 12, 2020

Financement

INFO UTILE
Il est important de mobiliser le plus rapidement possible ses heures de formation
 Depuis le 1er janvier 2019 les heures de CPF sont monétisées sur une base de 15€ de l'heure.
 Au 30 juin 2021, les heures de DIF récupérées et non encore utilisées  sur moncompteformation.gouv.fr seront entièrement perdues.

100% pris en charge !
  L’action de formation est finançable à 100% en fonction de votre éligibilité, grâce à vos heures de DIF/CPF
  Elle peut être réalisée de manière totalement confidentielle et sans accord de l’employeur si la formation est faite hors temps de travail !
  En général vous n’avez rien à avancer car l’organisme auquel vous cotisez (URSSAF, caisse des dépôts et consignations) via moncomptefomation.gouv.fr règle directement les frais pédagogiques à l’organisme de formation
  Nous nous occupons de tout. Nous réalisons toutes les démarches administratives et autre demande de prise en charge.

En tant que salarié du privé, grâce à vos cotisations, vous vous constituez des droits à la formation appelés DIF (Droit Individuel à la Formation) ou CPF (Compte Personnel de Formation).
Vos cotisations étaient versées par votre employeur à un organisme spécialisé suivant votre branche professionnelle. Ce sont ces organismes paritaires de collectes (OPCA / OPCO) qui finançaient ensuite les frais pédagogiques de vos formations ou accompagnements (VAE, bilan de compétences).
Le DIF s’enrichissait jusqu’à fin 2014 de 20 heures de formation par année de salariat, avec un plafond à 120 heures.
Depuis début 2015, le CPF a pris le relais à hauteur de 24 heures par an, sur la base d’un plafond de 150 heures maximum.
Les acquis constitués à travers votre DIF et de votre CPF se cumulent, ce qui dans la plupart des cas amène un compte d’environ 240 heures de formation disponibles.
Pour info, seuls 7% environ des salariés utilisent leurs droits à la formation DIF-CPF.

Il existe aussi la possibilité de passer par l’employeur et le plan de formation ou encore de financer les frais pédagogiques de la formation par ses propres fonds donc en auto-financement.

Depuis janvier 2019 :
Alors qu’avant cette date, nous parlions d’heure de formation (DIF OU CPF) et non de taux de l’heure (valeur en fonction du type de formation nécessaire), depuis le 1er janvier 2019, les heures sont monétisées sur base de 15€/h.

Depuis, on cumule 500€/an de formation avec un plafond à 5000€.
Cas particulier : les salariés sans diplôme obtiennent 800€/an avec un plafond de 8000€.
À noter qu'il existe certaines possibilités d’abondement en cas de financement insuffisant (à étudier au cas par cas).
Pour les formations longues, le CIF (Congé Individuel de Formation) qui était en général géré par le Fongecif est remplacé par le CPF de transition.

Au 30 juin 2021 :
Le DIF non utilisé ou non inscrit sur moncompteformation.gouv.fr à cette date sera définitivement perdu.

Cependant, le CPF reste disponible jusqu’à votre départ à la retraite.

À présent, vos droits à la formation peuvent être utilisés sans accord et sans information auprès de l’employeur, tant qu’elle se déroule hors du temps de travail.
Les formations choisies doivent obligatoirement être qualifiantes ou diplômantes (base officielle du RNCP). Cas particuliers : bilan de compétences, VAE, aide à la création d’entreprise...
La demande sera gérée directement sur www.moncompteformation.gouv.fr

La démarche est simple. Il faut d’abord créer votre compte formation en allant sur : moncompteformation.gouv.fr. Attention de bien noter le mot de passe car la demande de formation sera saisie ultérieurement sur le compte.
La gestion du DIF n’était pas automatisée, alors que le CPF est systématiquement affecté sur votre compte. Il faut donc récupérer l’historique avec un justificatif de vos heures acquises de DIF.
Cette information était transmise par votre employeur de l’époque, soit sur une feuille séparée jointe à votre bulletin de salaire de décembre 2014 (ou janvier 2015) soit directement sur une zone spécifique de ce même bulletin.
L’employeur à cette date avait l’obligation légale d’informer le salarié du nombre d’heures de DIF détenu, il est donc le seul à posséder cette information. Dans le cas où vous ne retrouvez pas l’information, il n’y pas d’autres solutions que de le lui (re)demander.
Pour le CPF, il n’y a rien à justifier car les heures sont indiquées directement sur le compte activité de chaque salarié.

Ensuite on remplit un document de prise en charge et, rapidement on reçoit l’accord de la part du financeur. Sous réserve de votre éligibilité et d’un budget suffisant sur votre compte, l’organisme de financement prend en charge tous les frais pédagogiques, et les règle directement à l’organisme de formation.

Découvrez les financements possibles en fonction de votre statut :

Découvrez les financements possibles en fonction de votre statut :

100% de la Formation est finançable grâce à vos heures de DIF/CPF sous réserve d’étude votre éligibilité.
Contactez-nous au 09 74 77 38 60 pour une étude individuelle.

En cas de budget DIF/CPF insuffisant, le demandeur d’emploi peut fait soit faire une demande d’abondement à son conseiller pole emploi soit faire une demande d’AIF (Aide Individuelle à la formation).

Pour la récupération du DIF, il existe une procédure particulière pour la récupérer auprès de l’OPCA à savoir le FAFTT. Nous contacter pour plus d’informations.

Théoriquement, ils sont aussi assujettis au DIF / CPF, mais depuis 2017. Ils doivent obligatoirement avoir l'accord de l'employeur pour commencer une formation. Mais en réalité, rien n'est encore en place.

 Hospitalière :
- Congé Bilan de compétences via l'ANFH

- Conditions d'éligibilité : avoir au moins 2 ans d'ancienneté
- DIF / CPF (possible à partir de 2018)

  D'État ou territoriales :
- DIF public ou plan de formation si la collectivité est demandeuse

Depuis avril 2020 : les TNS sont assujettis aux mêmes règles que les salariés du privé (voir détail précédent). La différence réside dans la possibilité de récupération du DIF :
- s'ils étaient salarié en 2014, il n'y aura pas de différences.
- s'ils étaient TNS, ils ne récupèrent que 360€ pour l'année 2018, et 500€ pour l'année 2019.

Nous contacter pour plus de précisions.

Une solution d'auto-financement est toujours possible avec un coût de prestation adapté à la situation.

Les VAE proposées par AABC Conseil sont éligibles au DIF/CPF. Nous sommes référencés DATADOCK et certifiés QUALIOPI.

Défiler vers le haut